La boîte à MIAM

Un chef Haut en Couleur

Jean Yves Chesneau est chef grillardin. Oui, grillardin ! Car la maîtrise des grillades, c’est tout un art.

Un art que notre chef connaît sur le bout des doigts ou plutôt sur le bout du Flamboire ! Le Flamboire en effet, est à la fois le nom de son restaurant mais aussi le nom de l’appareil qui permet de nourrir la viande durant la cuisson au feu de bois. Et quand on entre, impossible de s’y tromper : ici on cuisine au feu de bois. Concept unique en son genre à Paris, tout y est : l’énorme cheminée ouverte sur la salle, le décor en bois, la bonne odeur de grillades et Jean Yves Chesneau son chef charismatique.

« Je suis passionné de cuisine depuis que je suis jeune ». Mais ce n’est qu’après un passage par la fonction de commercial que notre chef se rapproche peu à peu de ce métier qu’il aime tant. « Je suis parti dans le tourisme où la restauration tient une part importante. J’ai ensuite géré des terrains de campings et notamment tenu les restaurants de ces campings ». Des restaurants qui proposent à l’époque déjà des grillades de qualité.

« Ce n’est pas évident de maîtriser le feu. N’importe qui ne peut pas faire cuire de la viande comme il faut et être précis dans la cuisson. Avant d’obtenir un foyer bien déterminé, J’ai d’ailleurs essuyé quelques déboires avec le feu ! ». On comprend cette persévérance quand on connaît le goût inimitable que permet ce mode de cuisson.

Notre chef est complètement autodidacte et apprend auprès de ses proches : sa mère qui cuisinait très bien et ses nombreux amis restaurateurs. Son apprentissage passe énormément par l’observation mais pour lui, la cuisine c’est surtout un instinct et du feeling.


Simplicité, Qualité, Convivialité

Au Flamboire donc, point de chichi, ce qui importe c’est le goût. La preuve !

Simplicité ? Une carte courte qui propose un choix restreint de viandes ou de poissons grillés. D’ailleurs, 95% des plats proposés au Flamboire sont cuisinés au feu de bois.

Qualité ? Les ingrédients sont tous sélectionnés avec soin. Pour les viandes par exemple, le restaurant ne propose que des viandes de race. Et pas n’importe quels morceaux ! Que ceux que l’on peut griller. Car toutes le viandes se grillent mais pas tous les morceaux.

Convivialité ? La cheminée de feu de bois ouverte sur la salle apporte une réelle proximité avec l’équipe du Flamboire, l’occasion d’échanger autour des plats du chef.

Quand on lui demande comment il trouve de nouvelles inspirations, Jean Yves Chesneau nous répond que parfois, en ouvrant son frigo, il se force à cuisiner un bon plat avec les restes. De la contrainte née la créativité !

Ainsi quand nous lui avons proposé de cuisiner avec les produits de la box « Survivor », il a accepté le challenge avec passion. Et un peu plus tard, sur le bout des lèvres nous lui avons annoncé l’ingrédient le plus atypique de la box. Après une moue et un « hors de question que je travaille avec ça ! », il nous a concoctée une recette surprenante et délicieuse !

Alors un conseil quand il vous accueillera au restaurant, veste de cuisinier à son nom, crâne rasé et « flamboire » à la main, asseyez-vous et dégustez !